La grossesse est une étape marquante dans la vie d’une femme. Hormis la naissance du bébé qui bouscule les habitudes quotidiennes, le physique change également. Après l’accouchement, nombre d’entre elles choisissent leurs vêtements dans les rayons grandes tailles. Un seul objectif vient alors à l’esprit de nombreuses nouvelles mères : perdre du poids le plus vite possible. Avec une volonté de fer et de la détermination, elles peuvent perdre rapidement quelques tailles.

Mais en plus du régime minceur, la liposuccion peut être nécessaire en cas d’excès cutané et graisseux importants au niveau du ventre. Ce procédé consiste à drainer les cellules graisseuses dans les parties du corps que l’on souhaite remodeler. Que ce soit les cuisses, le bas du ventre ou la culotte de cheval, rien ne résiste à la liposuccion. Présente dans de nombreuses villes en France, les instituts offrent plusieurs formules. Mais pour des résultats impeccables et afin d’éviter tout risque de mauvaises surprises, il est préférable de se baser sur des témoignages.

Comment perdre les kilos de grossesse ?

Les cliniques de liposuccion figurent par exemple parmi les préférées de celles qui ont déjà pratiquées cette méthode. Quant aux, ils varient selon : les opérations à effectuer, l’expérience et surtout la réputation du chirurgien. Il vous faut compter un minimum de 400€. Mais la liposuccion peut atteindre jusqu’à 10 000€. En dehors du budget, il faut également prévoir un soutien psychologique intense des proches car la récupération postopératoire est quelque peu difficile.

La liposuccion n’est pas une opération anodine et les effets secondaires tels que les hématomes sont très souvent douloureux. Même si le patient peut rentrer à son domicile au plus tard 24h après l’intervention, il a besoin de quelques jours de repos afin de récupérer totalement.