Catégorie : Santé

Choisir un matelas bio pour son enfant

Considérer la matière de fabrication est important pour mieux choisir son matelas bébé. Il s’agit d’un réflexe poussé par le souci d’offrir confort et sécurité à son petit dormeur. Pour ce faire, privilégiez les produits finis à base naturelle. Ces derniers sont très confortables grâce à leurs caractères bio. Ils sont principalement rembourrés avec des cotons, laines, fibres de coco ou bambous.En outre, si vous êtes très écologiques et vous voulez opter pour un matelas bio, plusieurs labels vous sont proposés. Votre choix est donc large et vous pouvez, par exemple, avoir un produit de qualité avec un prix avantageux.

Les avantages d’un matelas bio sont nombreux, et ce, rien que pour le bonheur de votre enfant. D’abord, c’est un type de coussin de literie qui offre une sensation de douceur et de fraîcheur. Aussi, il possède une propriété technique permettant l’absorption de la sueur, en moyenne 33 cl par nuit, et donc 120 l par an. Enfin, du côté sanitaire, cet équipement bio est doté des produits  antibactériens sans pesticides. Vous pouvez en effet installer, en toute sérénité, votre bébé sur un matelas bio.

Choisir un matelas bio pour son enfant

Densité et dimension idéales d’un matelas pour un meilleur confort de votre bébé

Il existe un autre élément technique à considérer pour optimiser le confort de votre matelas bébé. Il s’agit d’une densité correcte qui doit être comprise entre 20 kg/m3 et 22 kg/m3. Ces données chiffrées ont été élaborées de manière à ce que votre équipement de literie ne soit ni trop dur ni trop mou pour ne pas nuire au confort du tout-petit. Un matelas trop faible constitue également un danger parce que, dans cet état, il s’affaisse facilement et, en conséquence, ne peut plus jouer le rôle de soutien.

En outre, cette densité idéale alliée avec une taille appropriée au lit permet à l’enfant de se mouvoir librement et en toute sécurité. De ce fait, vous n’avez plus rien à craindre sur d’éventuels risques. Enfin, il existe des mesures conventionnellement élaborées pour qu’un meilleur agencement s’installe dans votre literie, voire dans toute votre chambre de bébé. Ainsi, 60 x 120 cm ou 70 x 140 cm sont les dimensions normalisées d’un matelas pour enfant.

Prix des matelas bio

Les matelas bio sont proposés sur le marché à des prix variant entre 40 € et 220 €, et ce, selon certains critères de qualité. Choisir un matelas à base de bio, c’est faire le bon choix pour la santé et le confort de votre bébé. Les matelas bio sont régulièrement recommandés par les spécialistes de la puériculture.

D’abord, ils sont principalement dotés d’un garnissage naturel selon leur matière de fabrication. De plus, certains d’autres ont des propriétés antibactériennes obtenues du tissage de fil de laine ou des fibres de coco. Enfin, ces produits fabriqués se distinguent également de leur spécificité « respirante » permettant de prévenir le risque de suffocation. Ils proposent, en sus, une structure de régulation thermique, une circulation de l’air maximal, et un taux d’humidité minimal. Ces matelas procurent une agréable chaleur pour votre bébé et lui garantit un parfait confort.

La diversification menée par l'enfant : bébé à table !

La diversification menée par l’enfant permet à bébé de découvrir sa nourriture. Autonomie, éveil, développement… Découvrez tous ses avantages.

La diversification menée par l'enfant : bébé à table !

Qu’est-ce que la diversification menée par l’enfant ?

La diversification menée par l’enfant (DME) consiste à diversifier bébé en lui donnant des morceaux de nourriture et en le laissant la découvrir. Vous pouvez donner des morceaux à votre enfant et le laisser les prendre en main, les toucher, jouer avec. Il va explorer la texture et découvrir en bouche le goût. Il va surement se salir, cela fait parti du jeu.

Comment faire la diversification menée par bébé ?

La DME peut démarrer quand l’enfant tient assis tout seul, vers 6 mois environ. Les aliments proposés le sont en gros morceaux que le bébé peut attraper seul. On lui propose plusieurs aliments et c’est lui qui fait son choix. Au début, il ne va peut-être pas manger du tout, mais simplement mettre dans sa bouche la nourriture, la rogner, la sucer… Faire manger son bébé avec toute la famille est préférable car il en fait partie et il apprend par imitation. Voir ses aînés manger va l’inciter à faire pareil. D’un point de vue pratique, vous pouvez mettre un bavoir à bébé et une serpillière par terre. Votre enfant va se salir et salir autour de lui, c’est inévitable.

Quels sont les avantages de la diversification menée par l’enfant ?

Laissez son enfant gérer sa nourriture dès ses premiers mois est positif pour plusieurs raisons :

  • la DME permet à l’enfant de développer ses capacités psychomotrices, notamment sa coordination et sa motricité fine, en attrapant sa nourriture
  • elle nourrit son sens de la curiosité
  • elle renforce le sentiment d’appartenance à la famille lors du partage des repas
  • elle aide à l’autonomie : l’enfant fait son choix parmi ce que vous lui proposez
  • elle limite les risques d’addiction alimentaire
  • l’enfant adapte son alimentation afin de répondre au mieux à ses besoins nutritionnels

DME : par quoi commencer ?

Pour commencer la DME, rien de plus simple ! Vous pouvez donner  à votre enfant ce que vous mangez. Légumes, fruits, viandes, poissons… Pensez juste à ne pas saler sa part. Les aliments ne sont pas mélangés, l’enfant peut donc se nourrir en fonction de ses besoins nutritionnels, que lui seul connaît.

Diversification menée par l’enfant et fausse route

La fausse route est quelque chose qui inquiète beaucoup les parents lorsque l’on parle de DME. La position assise de l’enfant permet à la nourriture d’aller à l’avant de la bouche. Lié au réflexe de régurgitation très fort chez les bébés, les risques sont écartés !

La diversification menée par l'enfant : bébé à table ! #2

Que retenir sur la diversification menée par l’enfant ?

La DME permet à votre enfant de devenir un peu plus autonome tout en nourrissant son goût pour les découvertes. Elle est moins risquée que la diversification à l’aide de purées et favorise sa confiance en lui. Vous commencez quand ?

Pour aller plus loin au sujet de la DME :

  • un article joliment illustré
  • l’ expérience d’une maman et de sa fille
  • un livre qui a l’air complet

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén