L’allaitement maternel a ses partisans. Le biberon a ses adeptes. On a beau débattre voire se disputer à propos de la meilleure façon de nourrir bébé. Il est pourtant possible de donner uniquement le biberon au nouveau-né tout comme sa mère lui donne uniquement le sein. La connaissance des avantages et des inconvénients de chaque mode d’alimentation aidera sûrement maman à faire le choix.

Le choix du biberon au lieu du lait maternel

La femme active opterait volontiers pour le biberon pour de nombreuses raisons. La première est que le père peut le donner pendant qu’elle vaque à d’autres activités. Cela le rapprochera davantage de son enfant. À défaut du papa, une autre personne bien choisie peut le faire. Vous êtes parmi les parents qui optent pour le biberon ? Le site lafoliedubebe.be vous propose différents modèles avec leurs accessoires.

Si le principal avantage du biberon est donc de favoriser la complicité père-enfant, ce mode d’alimentation a également ses inconvénients. Il y a en effet des consignes de préparation à faire. Citons entre autres le chauffage du lait et la stérilisation du matériel. Il faut respecter le dosage prescrit d’eau et de lait en poudre. Une quantité insuffisante d’eau peut avoir de lourdes conséquences sur les intestins de votre bout de chou.

Donner le sein ou le biberon : avantages et inconvénients

Avantages et inconvénients de l’allaitement maternel

Rien ne vaut le naturel. Le lait maternel est le plus adapté au nourrisson, c’est indiscutable. Sa valeur nutritionnelle fait qu’il protège bébé des allergies et d’autres maladies. En ce qui concerne le dosage, bébé sait ce qui lui suffit. La succion exercée par l’enfant développe ses muscles buccaux et ceux de la mâchoire. L’allaitement est un instant précieux pour la mère et l’enfant. C’est une opportunité pour eux (elles) de renforcer les liens intimes qui les unissent. L’allaitement procure une sensation de bien-être à la mère. Il diminue le risque du cancer du sein et du diabète. Si vous voulez retrouver rapidement votre ligne, allaitez au sein !

Cependant, si vous allaitez, vous ne devez pas manger n’importe quel aliment. La mère qui allaite doit être vigilante dans le choix de sa nourriture. Celle-ci a en effet un impact sur le goût du lait maternel. Certains aliments comme les oignons et le chou peuvent indisposer bébé. La consommation de café peut empêcher le tout-petit de dormir.

La combinaison de l’allaitement maternel et du biberon

C’est tout à fait possible. C’est l’allaitement mixte. D’ailleurs, c’est un passage obligé pour celles qui allaitent. Vous devez tout de même choisir un mode d’alimentation exclusif pour commencer. Si vous allaitez, vous pouvez introduire progressivement le biberon quand bébé aura 4 ou 6 semaines. Ainsi, le passage de l’allaitement au biberon ne risque pas de perturber la succion de l’enfant. En effet, le tout-petit ne déploie pas la même force de succion au biberon et à la tétée.

Voilà les quelques conseils de choix du mode l’alimentation de bébé. La décision ne tient qu’à vous, la maman. C’est personnel. Vous la prendrez en fonction de votre mode de vie. Les mères qui ne donnent pas le sein ne doivent surtout pas culpabiliser.